Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 

 

 

 

P1000417 [1600x1200]

 

 

 

 

 

Passion des Chats

 

 

 

Une amoureuse des chats, je suis fascinée par le chat, pour son élégance, sa délicatesse, son indépendance, sa douceur, sa force. Depuis que je suis toute petite nous avons une attirance réciproque, on s'adopte mutuellement. Mon premier, un vagabond qui passait par là, il s'est réfugié dans mes bras, il n'a pas été effrayé par l'enfant que j'étais. Il s'en est allé poursuivre sa vie vagabonde. J'ai eu quatre chats au cours de ma vie, Fanchette, Pounette, Cachou et Bercé, ils ont vécu avec moi, complices de mes moments heureux, chagrins.

 

Vous découvrirez mes photos de chats accompagnées par des textes d'Anny Duperey, extraits de textes de son livre Les chats de hasard 1999 Editions du Seuil.

 

 

 

P1000388 [1600x1200]

 

 

Portrait des personnes qui aiment les chats, moi je m'y retrouve assez et vous quand pensez-vous. Anny Duperey écrit de nous :

 

 

"Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force. Ils répugnent à donner à des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix, qui osent faire des scandales. Ils rêvent d'un monde tranquille et doux où tous vivraient harmonieusement ensemble. Ils voudraient être ceux qu'ils sont sans que personne ne leur reproche rien.

 

 

 

Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent  fort  mal quand on les agresse. Ils préfèrent se taire, quitte à paraître lâches. Ils ont tendance au repli sur soi, à la dévotion. Ils sont fidèles à des rêves d'enfants qu'ils n'osent dire à personne. Ils n'ont pas du tout peur du silence. Ils ne s'arrangent pas trop mal avec le temps qui passe, leur songe intérieur estompe des repères, arrondit les angles des années.

 

 

 

Les gens qui aiment les chats adorent cette indépendance qu'ils ont, car cela garantit leur propre liberté. Ils ne supportent pas les entraves ni pour eux-mêmes ni pour les autres. Ils ont cet orgueil de vouloir être choisis chaque jour par ceux qui les aiment et qui pourraient partir librement, sans porte fermé, sans laisse, sans marchandage. Et rêvent bien sûr que l'amour aille de soi, sans effort, et qu'on ne les quitte jamais. Ils ne veulent pas obtenir les choses par force et voudraient que tout soit donné.

 

 

 

Les gens qui aiment les chats, avec infiniment de respect et de tendresse, auraient envie d'être aimés de la même manière -qu'on les trouve beaux et doux, toujours, qu'on les caresse souvent, qu'on les prenne tels qu'ils sont, avec leur paresse, leur égoïsme et que leur seule présence soit un cadeau. Dans le doute de pouvoir obtenir pour eux-même un tel amour, ils le donnent aux chats. Ainsi cela existe. Ça console.

 

 

P1000405--1600x1200-.JPG

 

Les gens qui aiment les chats font confiance parfois excessive à l'intuition. L'instinct prime la réflexion. Ils sont portés vers l'irrationnel, les sciences occultes. Ils mettent au-dessus de tout l'individu et ses dons personnels et sont assez peu enclins à la politique. Les tendances générales, des grands courants, les mouvements d'opinion, les embrasements de foules les laissent aussi circonspects que leur animal devant un plat douteux.

 

 

Et si leur conviction les pousse à s'engager, une part d'eux-mêmes reste toujours observatrice, prête au repli dans son territoire dans son territoire intime et idéaliste, toujours à la frange, comme leurs compagnons, d'un pacte avec la société et d'un retour vers une vie sauvage dans l'imaginaire.

 

 

Les gens qui aiment les chats sont souvent frileux. Ils ont grand besoin d'être consolés. De tout. Ils font semblant d'être adultes et gardent secrètement une envie de ne pas grandir. Ils préservent jalousement leur enfance et s'y réfugient en secret derrière leurs paupières mi-closes, un chat sur les genou.

 

 

- A quoi penses-tu ?

- A rien...

- Tu ne dis rien. Tu es triste ?

- Oh, non !

- Tu est fatigué ?

- Non, je rêve, c'est tout.

 

 

Enfin, j'ai cru remarquer que les gens qui aiment les chats étaient souvent ainsi...

J'aime les chats."

 

 

 

ANNY DUPEREY

 

 

 

  P1000386 [1600x1200]

 

SECOTINE

 

 

 

P1000384 [1600x1200]

Minette la mère qui boit  à côté de son fils Minouche

 

 

 

P1000385--1600x1200-.JPG

 

 

 

P1000411--1600x1200-.JPG

 

 

 

" La meilleure "accroche que l'on puisse avoir lors d'une rencontre avec un chat, à condition bien sûr qu'il soit le premier a manifesté de l'intérêt envers vers vous, c'est le regard".

 

"ll est bien rare qu'un chat s'aventure à venir vers quelqu'un, s'il n'a pas eu au préalable un échange de regards assez long."

 

  chats 0066 [1024x768]

 

 

 

 

chats-0065--1024x768-.jpg

 

 

 

 

chats-0069--1024x768-.jpg

 

 

 

 

Le silence pensif des chats...

 

"Je ne connais rien de comparable au silence pensif des chats. Il emplit l'atmosphère d'une qualité très particulière. Pour peu que l'on veuille bien s'arrêter un moment pour être à l'unisson avec lui, ce silence devient contagieux. On le voit, lui, le chat, éveillé et ailleurs, son beau regard fixé devant lui. On s'assoit là, la main posée sur son dos."

 

 

 

                                                                                                              chats 0123 [1024x768]

 

 

" Le temps soudain suspendu, on se prend, l'oeil perdu dans le vague, à laisser errer son esprit, doucement. Puis, tout à coup une blanc, une bulle de néant vous a saisi et vous ne savez plus combien de minutes vous êtes resté là et où vos pensées sont allées divaguer sans contrôle."

 

 

 

 

Chat à Marrackech

 

 

"Puis on revient, à la réalité, celle du temps compté, de l'ordre, du raisonnement, ou s'éveiller comme d'un petit voyage. On était où ? On ne saura pas dans quelle part de soi, informulée, inconnue, le rêve du chat nous a entraîné..."

 

 

 

 

 

chats-0188--1024x768-.JPG

 

 

Les chats d'Essaouira devant les remparts

 

 

 

chats-0197--1024x768-.JPG

 

Les chats d'Essaouira

 

 

 

 

  Ce regard paisible ...

 

Quelle douceur d'écrire avec un chat près de soi ! Comme les minutes,les heures, paraissent plus légères, plus vivantes, lorsqu'un discret ronron les accompagne. Ce simple bonheur d'être, qui n'a à compter d'avec l'effort ni avec le temps, vous console de tous les moments à vide, du manque d'inspiration. Si ça ne va pas, on s'arrête un moment à l'unisson de cette bête tranquille.

 

On se sent moins coupable de ne rien à faire en rêvant à deux. Son débonnaire bien-être vous rassure. Il a toutes les patiences, le chat, alors pourquoi pas vous ? Puis quand vous laissez de nouveau courir le stylo sur la page, il vous regarde faire et ce regard paisible sur vos mots semble contenir en encouragement, une approbation, toutes les indulgences.

 

 

  chats 0023 [800x600]

 

 

 

chats-0024--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

 

chats-0030--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

 

chats-0093--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

 

P1010018--800x600-.jpg

 

 

 

 

 

P1010020--800x600-.JPG

 

 

 

 

Les textes sont d'Annie Duperey extrait de son livre "les chats de hasard" 1999 éditions du Seuil

 

Les photos sont mes photos personnelles Bercé, Minette, Minouche, Minoute, Sécotine, Tigrette, Félix, les chats d'Essaouira.

 

 

 

 

chats-0005.jpg

 

 

 

Bercé mon chat adoré et disparu

Partager cette page

Repost 0
Published by

Vous Êtes Sur

  • : au-coeur-du-lotus.over-blog.fr
  •  au-coeur-du-lotus.over-blog.fr
  • : Faire partager mes envies, ma spiritualité, mes livres, la musique, mon univers...
  • Contact

 

 

 

 

 

BlogLotus3

Recherche

Bloglotus3

Archives

 

 

BlogLotus4bis

Journal De Vie

blogLotus5