Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 16:00

Le Dalaï-Lama est reconnu par les Tibétains comme le plus haut chef spirituel du Tibet et une émanation du bodhisattva de la compassion, il est devenu le chef temporel (politique) du gouvernement du Tibet depuis le XVIIe siècle jusqu'à la première moitié du XXe siècle puis chef de l'administration centrale tibétaine encore à ce jour.

 

 

 

 

Premier Dalaï-Lama, Gedun Drub (1391-1474)

 

  1stDalaiLama.jpg

 

 

 

Gedrun Drub aussi appelé Gendun Drub ou Gedun Drup de son véritable nom Pema Dorje est considéré rétrospectivement comme la première réincarnation du Dalaï-Lama du Tibet. Gedun Drub fut l'étudiant de Tsongkhapa le fondateur de la branche gelugpa du bouddhisme tibétain.

Gedrun Drub est né dans une étable et il était fils de nomade et il fût berger jusqu'à l'âge de 7 ans. Il fut ensuite placé dans le monastère de Nartang (Nar-thang). Au milieu de sa vie il devint l'un des disciples saints les plus estimés du pays.

 

 

 

 

Deuxième Dalaï-Lama, Gedun Gyatso (1475-1542)

 

Gedun-Gyatso-dalai-Lama-2.jpg

 

 

 

 

Gedun Gyatzo Palzangpo ("l'océan sublime glorieux des Aspirants à la spiritualité"), né Youten Phuntsok (1475-1542) est le 2ème Dalaï-Lama. Il fut proclamé comme étant la réincarnation de Gendun Drup lorsqu'il était enfant.

La légende dit que peu après avoir appris à parler, il dit que son nom était Pema Dorje, le nom du premier Dalaï-Lama. A 4 ans, il aurait dit à ses parents qu'il voulait aller vivre avec les moines au monastère de Tashilhumpo.

Lorsqu'il eut 17 ans, les prêtres le trouvérent alors qu'ils étaient à la recherche du Dalaï-Lama précédent. Il aurait dit aux prêtres qu'il les attendait.

Poème du second Dalaï-Lama : hommage à Sarasvati, féminine Bodhisattva de la Sagesse, Joyau de la couronne de tous les chercheurs d'illumination

 

Une puissante flèche d'invitation arriva

Me priant de venir enseigner

Et moi jeune moine bien formé au Dharma,

Sautais dans le carrosse du souhait pour accepter.

 

D'abord nous allâmes vers l'est au fameux Dyakpo

Un morceau des cieux tombés sur terre,

Son châle de soie, comme une forêt de feuillus conifères,

Tremblant doucement dans fraîche brise de la montagne.

 

Avec succès nous passâmes à gué la rivière Lohita,

Et la nuit magiquement tout autour se glissa,

La lune et les étoiles tel un collier dans le ciel,

comme nous étions attirés par Dyakpo Gongdegyey,

Jardin céleste baigné dans la lumière des joyaux.

 

Là d'innombrables aspirants spirituels s'étaient remis

Résolus à de spirituelles réjouissantes,

Tel un grand essaim d'abeilles sur un rayon du miel,

Et mienne était la tâche de leur servir le goût

Du miel des enseignements du coeur essentiel.

 

Du glorieux Atisha, le plus magnifique des maîtres,

Une mélodie du Dharma pour la force de leur sagesse fleurisse,

Parole du quel devrait atteindre le sommet du monde

Comme des volées de canards descendant sur un lac

D'innombrables sages apparurent de partout.

Portant les guirlandes de nombreuses années de méditation

 

Et rayonnât du savoir des voies spirituelles

Ils se retrouvèrent dans un parc remplis de najas,

Hommes et femmes couronnés des joyaux magiques

De la foi dans et de l'amour pour les voies spirituelles

 

D'abord hésitant d'accepter la demande

D'enseigner à une telle réunion illustre

Mais me rappelai que la peur et l'hésitation

Signalent seulement l'approche de l'âge obscure

Et me lançait à la tâche avec délice.

 

"His life and Teaching" du second Dalaï-Lama, traduit édité introduit et annoté par Glenn Mullin, préface du 14ème Dalaï-Lama publié par Snow Lian Publication

 

 

Troisième Dalaï-Lama, Sonan Gyatso (1548-1588)

 

 

3rdDalaiLama2.jpg

 

 

 

 

Sonan Gyatso était le premier officiellement identifié Dalaï-Lama, bien que le titre a été rétrospectivement donné à ses deux prédécesseurs. Le premier officiellement reconnu par les Mongols (Altan Khan) qui lui donnèrent ce titre.

Sonan Gyatso est né à Tolung près de Lhassa dans une famille riche. Ses parents avaient eu de nombreux enfants mais tous morts. Pour conjurer le malheur qui aurait pu enlever ce nouveau-né, ils l'ont nourri du lait d'une chèvre blanche et l'ont nommé Ranu Siho Pelzang "Le prospère épargné par le lait de la chèvre".

En 1546, à l'âge de 3 ans, il est reconnu comme la réincarnation de Gedun Gyatso. Il fut escorté au Monastère de Drepung où il fut intronisé et ses cheveux coupés symbolisant sa renonciation au monde. Il pris ses voeux à 7 ans et devient novice de Sonam Dakpa et il reçu le nom de Sonan Gyatso.

A 22 ans, il pris les voeux de Gelong (l'ordonnance complète) de "Bhiksu de Gelek Palsang".

 

En 1552, Sonan Gyatso devient l'abbé du monastère de Drepung et 1558, l'abbé du monastère de Séra. En 1574 afin d'aider dans l'exécution de ses activités religieuses, il fonda Phende Lekshe Ling, actuellement dénommé le monastère de Namgyal qui est toujours le Monastère personnel du Dalaï-Lama.

 

C'était à cette période que le Roi Altan Khan mongol lui offre le titre "dalaï-lama" qui signifie "Océan de Sagesse".

En retour le Dalaï-Lama conféra à Altan Khan le titre de "Brahma" roi de la religion. Le troisième Dalaï-Lama fonda le monastère de Kumlum au lieu de naissance de Tsongkhapa ainsi que le monastère de Litang dans le Kham.

Il meurt en 1588 alors qu'il enseignait en Mongolie

 

 

 

 

Quatrième Dalaï-Lama, Yonten Gyatso (1589-1616)

 

 

Yonten-Gyatso-dalai-lama4.jpg

 

 

 

 

Yonten Gyatso est né en 1589 en Mongolie, il fut l'un des 2 Dalaï-Lama a ne pas être tibétain.

En se basant sur des prédictions des oracles d'Etats et des signes auspicieux à sa naissance, l'abbé du monastère de Ganden l'a reconnu comme la vraie réincarnation du Troisième Dalaï-Lama et lui a donné le nom de Yonten Gyatso. Cependant, ses parents refusèrent de se séparer de leur fils unique. Yonten Gyatso a donc reçu une éducation religieuse primaire de Lamas tibétains en Mongolie.

En 1601, à l'âge de 12 ans, Yonten Gyatso a été escorté au Tibet accompagné de son père et du précédent détenteur du trône de Gaden Sangya Rinchen qui lui donna les voeux de moine novic.

En 1614, à l'âge de 25 ans, il a pris les voeux de Gelong (l'ordonnance complète) du 4e Panchen Lama, Lobsang Chökyi Gyalsten il est devenu plus tard l'abbé du monastère de Drepung, puis du monastère de Séra. En 1617 à l'âge de 27 ans il meurt au monastère de Drepung.

 

 

 

 

Source Wikipédia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vous Êtes Sur

  • : au-coeur-du-lotus.over-blog.fr
  •  au-coeur-du-lotus.over-blog.fr
  • : Faire partager mes envies, ma spiritualité, mes livres, la musique, mon univers...
  • Contact

 

 

 

 

 

BlogLotus3

Recherche

Bloglotus3

Archives

 

 

BlogLotus4bis

Journal De Vie

blogLotus5