Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 11:15

Le cinquième Dalaï-Lama : Lozang Gyatso (1617-1682)

"Le Grand Cinquième"

 

5thDalaiLama.jpg

 

 

 

 

Il est né en 1617 au Tibet, Lozang Gyatso est encore appelé Ngawang Lobsang Gyatso et surnommée "Le Grand Cinquième". Le cinquième Dalaï-Lama, "le Grand cinquième" fut renommé pour son sens de la politique. Il a conservé l'indépendance du Tibet contre les pressions chinoises et mongols. En 1640, l'Empereur Mongol Güshi Khan envahit le Tibet et place le cinquième Dalaï-Lama comme chef temporel du Tibet en 1642. Le Tibet s'étend alors de Dartsedo, aux portes de la Chine jusqu'au frontière du Ladakh. Jusqu'en 1959, la charge des pouvoirs spirituels et temporels du Tibet a été assumée par les Dalaï-Lamas. Lozang Gyatso est aussi célèbre pour avoir établi la capitale Tibétaine à Lhassa et fait construire le Palais du Potala.

 

 

Le cinquième Dalaï-Lama fut le premier des Dalaï-Lamas à exercer un pouvoir temporel. Il forma le gouvernement du Tibet dont la structure a été conservé jusqu'en 1959. Dans cette structure, le rôle du régent était confirmé en tant institution. En 1645, le cinquième Dalaï-Lama décida d'installer à Lhassa son gouvernement dans un bâtiment le Potala qu'il fit construire sur une colline où se trouvait un pavillon fondé par le Roi Songtsen Gampo. Il édifia une partie blanche centrale du Potala et la partie rouge fut rajoutée par Sangyé Gyatso en 1690.

Le Potala devient le centre gouvernemental du Tibet. Tous les départements ministériels ainsi que le collège de Namgyal fondé à Dunpung en 1574 par le troisième Dalaï-Lama pour la formation monastique furent transférés au Potala en 1649. Il fit recenser les monastères du Tibet et réglementa leurs revenus et contributions aux dépenses d'Etat. Il créa l'école de médecine de Chakpori qui se perpétua jusqu'à sa destruction par l'armée chinoise en 1959 et un hôpital encor fonctionnement de nos jours. Il organisa la hiérarchie religieuse ainsi que les relations extérieurs du Tibet.

Le cinquième Dalaï-Lama a initié la lignée de réincarnation du panchen-lama a qui attribua le titre d'émanation du Bouddha Amitabha et offrit le monastère de Tashilhumpo.

 

 

 

 

 

Le Sixième Dalaï-Lama, Tsangyang Gyatso ( 1683-1706), le seul a avoir refusé une vie de moine

 

6dalai-lama.jpg

 

 

 

Le Dési Sangyé Gyatso a maintenu son histoire jusqu'à ce qu'il entendit qu'un garçons de Mont Tawang présentait des capacités remarquables. Il a envoyé ses assistants de confiance dans la région et en 1688, le garçon a été améné à Nankartsé, prés de Lhassa où il reçut une instruction d'enseignants engagés par le Dési Sangyé Gyatso jusqu'en 1697, quand le Dési envoya son ministre de confiance, Shabdrung Ngawang Shonu à la cour Mandchou pour informer l'Empereur Kangsei de la mort du 5ème et de la découverte du 6eme Dalaï-Lama. Il l'a annoncé aussi au peuple du Tibet qui a accueilli la nouvelle avec gratitude et joie, remerciant le Dési Sangyé Gyatso de leur avoir épargné les lamentations de la disparition du Soleil et les avoir réjoui de sa levée.

"Si l'on est blessé par une flèche empoisonnée, l'important est d'abord de la retirer, ce n'est pas le moment de s'interroger d'où elle vient, qui la tirée, de quel poison s'agit-il" (Gyatso)

 

Le fait que Tsangyang Gyatso n'ait ainsi pas été formé dès son plus jeune âge à sa tache de dirigeant politique et spirituel explique peut être sa personnalité originale et iconoclaste ; il n'a pas été formé suffisamment tôt au protocole que son rang lui imposait, qu'il n'a découvert qu'après ses 14 ans. Il est aussi le seul Dalaï-Lama a avoir refusé une vie de moine ordonné.

 

 

 

Le Septième Dalaï-Lama, Kelzang Gyatso (1708-1757)

 

7dalai-lama.jpg

 

 

 

Le septième Dalaï-Lama est né en 1708 de Sonam Dargya et Lobsang Chotso à Litang, deux après la disparition du 6ème Dalaï-Lama. Il fut un grand scolastique, méditant auteur et mystique tibétain. On dit qu'il fût reconnu grâce à un poème du 6ème Dalaï-Lama.

Il vécut au moment de grands turbulences en Asie Centrale. C'est la fin de l'influence de l'Empire Mongol au Tibet, et la domination de l'Empire Mandchou se renforce. Il ne put être escorté à Lhassa, il fut accueilli au monastère de Kumbum où il a été ordonné moine.

En 1720, il a été intronisé au Palais du Potala et a reçu les voeux de moine novice du panchen-lama, Lobsang Yeshe qui lui donna son nom bouddhique de Kelzang Gyatso.

En 1726, il reçut les voeux de Gelong (l'ordonnance complète) du panchen-lama. Il eut comme professeur le panchen-lama Lobsang Yeshe, l'abbé du monastère de Gyumey et l'abbé du monastère de Shahi, Ngawang Yonten de qui il a appris les traités philosophiques bouddhistes majeurs et maîtrisa l'ensemble des sutras et des tantras.

En 1751, à l'âge de 43 ans, il a constitué le "Kashag" ou conseil des ministres pour administrer le gouvernement tibétain et a aboli le poste du régent ou Desi qui donnait trop de pouvoir dans les mains d'un seul homme. Le Dalaï-Lama devient le dirigeant spirituel et politique du Tibet.

 

A 45 ans, il a fondé l'école de Tse situé au Palais du Potala et a construit le palais d'été de Norling Kalsang Phodrang à Norbulingka. L'école Tse formait des cadres du gouvernement du Tibet. Les diplômés de cette école qui voulait travailler dans la fonction publique devait subir un entraînement plus poussé dans une école religieuse. Les fonctionnaires laïcs étaient principalement formé à l'école de Tsé

 

Première marque de relations inter-religieuses qui réapparaîtront au XXe siècle, le pape Benoit XIV écrit une lettre pour le septième Dalaï-Lama qu'il remet au père Orazio Della Penna.

Le septième Dalaï-Lama était un grand lettré. Il a écrit de nombreux livres surtout des tantras. Il était aussi un grand poète qui contrairement à Tsangyang Gyatso concernaient les thèmes spirituels.

Sa vie simple et sans tâche a gagné le coeur de tous les tibétains. Il est mort en 1757.

 

 

 

 

 

Le huitième Dalaï-Lama, Jamphel Gyatso (1758-1804)

 

8dalailama.jpg

 

Jamphel Gyatso naqui à Lahri Gang dans la région du Tsang au sud-ouest du Tibet. Dès sa conception, Lahri Gang fût bénie par une récolte miraculeuse. Alors que sa mère et un parent dînaient dans leur jardin un immense arc-en-ciel apparu dont une des extrémités touchaient l'épaule de celle-ci (ceci est reconnu comme étant un excellent présage associé à la naissance d'un homme).

Peu de temps après sa naissance, Jamphel Gyatso était souvent aperçu en train de regarder en direction du paradis avec un sourire sur son visage. On le vit aussi essayant de s'asseoir dans la position de méditation du Lotus. Quand Lobsang Palden Yesh 6ème panchen-lama entendit parler de l'enfant, il dit :"Il est la réincarnation authentique du Dalaï-Lama".

 

Dès que l'enfant su parler : il dit :"J'irai à Lhassa à l'âge de trois ans" L'ensemble du Tibet fut alors convaincu qu'il était le huitième Dalaï-Lama, Darhpa Thaye, le grand intendant du 7ème Dalaï-Lama vint à Lhassa avec un grand nombre de lamas et d'officiels du gouvernement tibétain. Ils emportèrent le garçon âgé de 2 ans 1/2 au monastère du Tashilhumpo, à Shigatse effectuèrent la cérémonie de reconnaissance  et le panchen-lama lui donna le nom de Jamphel Gyatso.

En 1762, l'enfant fut emporté à Lhassa, et intronisé dans le Palais du Potala. La cérémonie fut présidée par Demo Tulku Jamphel Yeshi qui fut le premier régent à représenter les Dalaïs-Lamas quand ils étaient mineurs. A l'âge de 7 ans, il devint novice, faisant ses voeux monastiques en présence du panchen-lama et fut ordonnée (voeux définitif) en 1777. En plus de ses remarquables legs spirituels, il fit construire le parc de Norbu Lingha, aujourd'hui disparu ainsi que les palais d'été à l'extérieur de Lhassa.

Il mourut en 1804 à l'âge de 47 ans.

 

 

Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vous Êtes Sur

  • : au-coeur-du-lotus.over-blog.fr
  •  au-coeur-du-lotus.over-blog.fr
  • : Faire partager mes envies, ma spiritualité, mes livres, la musique, mon univers...
  • Contact

 

 

 

 

 

BlogLotus3

Recherche

Bloglotus3

Archives

 

 

BlogLotus4bis

Journal De Vie

blogLotus5